Dimensions terrain de badminton

Le badminton est un sport en apparence très simple, le but de chaque joueur étant de faire tomber le volant sur le terrain de l’adversaire pour marquer des points. En réalité beaucoup plus complexe car agrémenté de règles de jeu rigoureuses, le badminton trouve ses origines en Angleterre.

Il aurait, selon la légende, été inventé en 1873 par des officiers anglais revenus des Indes, réunis dans un château dans la ville de Badminton et s’amusant à se renvoyer un bouchon de champagne auquel ils avaient attaché des plumes.

Aujourd’hui pratiqué par des millions de joueurs à travers le monde, le badminton a sa propre fédération internationale (International Badminton Federation) et est une discipline officielle des jeux olympiques depuis 1992. La pratique officielle du badminton est régie par plusieurs règles méticuleuses et par des dimensions précises de terrain.

Les dimensions d’un terrain de badmiton

Le terrain

Le badminton est un sport rigoureux qui a la particularité de se jouer sur un terrain structuré de manière extrêmement précise. De forme rectangulaire et séparé en deux parties égales par un filet central, le terrain de badminton est structuré par de nombreuses lignes de couleur blanche ou jaune, d’une épaisseur de 40 mm, qui viennent tracer les limites de différentes zones. Les lignes structurelles du terrain de badminton, lorsqu’il est joué de façon officielle, ne peuvent être tracées au hasard et doivent respecter des dimensions exactes, au millimètre près, chaque zone ainsi délimitée étant destinée à une fonction bien précise dans le jeu.

Le terrain de badminton dans son intégralité mesure 13,40 mètres de long et 5,20 mètres de large en simple. En double, sa largeur totale est de 6,10 mètres. Chaque moitié de terrain, délimitée par la ligne de fond et le filet, est alors divisée en plusieurs parties : chaque joueur dispose en effet d’un demi-court droit et d’un demi-court gauche, chacun de 3,96 mètres de large et à l’intérieur desquels il doit effectuer ses services. A l’arrière des demi-courts, dans chaque moitié de terrain, se situe un couloir de 76 cm de large, formé par la ligne de fond et la ligne de service long.

A l’avant des demi-courts, et donc juste avant le filet, se trouve un espace d’une largeur de 1,98 mètres délimité par le filet et par la ligne de service court. Enfin, de chaque côté des demi-courts de droite et de gauche est délimité un couloir de 46 cm de large, encadré par la ligne de côté double à l’extérieur et la ligne de côté simple vers l’intérieur.

Le filet

Le filet de badminton est quant à lui situé en plein centre du terrain, tendu au-dessus du sol à une hauteur de 1,55 mètres aux poteaux et de 1,524 mètres au centre. Le filet en lui même doit avoir une hauteur de 750 mm, être long de 6,10 à 7,31 mètres et composé de mailles carrées de dimensions pouvant varier entre 15 et 20 mm. -Les raquettes Les raquettes de badminton aussi sont soumises à des mesures précises.

Fines et légères, elles sont flexibles et doivent respecter une longueur totale de précisément 68 cm. Les mesures de la partie cordée, également appelée tamis, ne doivent pas excéder 22 cm de large et 28 cm de long tandis que le poids de la raquette doit faire précisément 155 grammes. -Le volant Lorsqu’il est pratiqué en compétition, les règles du badminton imposent également de jouer avec des volants élaborés avec soin et précision.

Le volant de badminton est composé d’une base en liège arrondie, d’un diamètre compris entre 25 et 28 mm. Autour de cette base ont été fixées un total de 16 plumes de longueur égale, cette longueur pouvant varier de 62 à 70 cm. Le cercle ainsi formé par les plumes autour du liège doit alors mesurer entre 58 et 68 mm de diamètre. Enfin, le volant de badminton doit peser entre 4,74 et 5,50 grammes.

Les règles du Badminton

Bien qu’il s’agisse d’un sport abordable et plutôt simple à comprendre et à pratiquer, le badminton est régi par des règles assez complexes et régulièrement enrichies. D’une manière générale, il existe officiellement deux façons de jouer au badminton : en simple ou en double. La fédération a ainsi choisi d’identifier 5 disciplines au sein même de ce sport : le Simple Homme, le Simple Femme, le Double Homme, le Double Femme et le Double Mixte.

Les règles du jeu diffèrent selon qu’il s’agisse d’un match en simple ou en double. -Règles générales Un match de badminton se déroule en 2 sets gagnants. Pour remporter un set, le joueur doit atteindre en premier les 21 points requis. Chaque point est obtenu par un échangé gagné, c’est-à-dire une retombée du volant sur le terrain adverse, à l’intérieur des limites requises, sans que l’adversaire n’ait pu le renvoyer de l’autre côté du filet. Chaque échange commence par un service et ce dernier est contraint à des règles bien précises.

Le joueur qui sert doit se placer les deux pieds au sol dans le carré de service, ou demi-court, de droite ou de gauche, selon son score, et envoyer le volant dans le demi-court diagonalement opposé. Le serveur ne doit en aucun cas toucher la ligne pendant son service et doit respecter scrupuleusement les limites du demi-court. Pendant le service et jusqu’à ce que le serveur ait frappé le volant, le receveur ne doit pas bouger.

Règles de service en simple

Lorsqu’il s’agit d’un match simple, c’est-à-dire opposant 2 joueurs, le score de chaque joueur détermine le côté duquel il doit se placer pour servir. Si le nombre de points qu’il possède est pair, le serveur sert dans le demi-court de droite tandis que si son score est impair il doit servir du côté gauche. L’équipe qui gagne l’échange et marque le point conserve le service. Le volant doit être envoyé dans une trajectoire diagonale, entre le filet et la dernière ligne extérieure (ligne de fond) et, pour la largeur, entre les deux lignes intérieures des couloirs latéraux (lignes de côté simple).

Règles de service en double

Lorsque le match oppose deux équipes de deux joueurs, le serveur se place en fonction du score de son équipe. Au début du set, si son équipe à un total de points pair, il sert depuis le demi-court droit, et inversement. Pendant le service, les partenaires peuvent se placer à n’importe quel endroit du terrain sans pour autant gêner la vision des autres joueurs. A la suite du jeu, les règles changent.

En effet, l’équipe qui gagne l’échange sur son service marque un point et conserve le service. Son serveur doit alors changer de côté par rapport à la fois précédente. En revanche, si l’équipe qui a servi perd l’échange, le camp adverse marque un point et récupère le droit de servir. Le serveur est alors le joueur n’ayant pas servi la fois précédente. Concernant les limites à respecter en double, le serveur doit envoyer le volant entre la ligne de service et la ligne de fond et, pour la largeur, entre les lignes les plus extérieures du terrain (lignes de côté double).

Fautes

Au badminton, il y a faute lorsque le volant atterrit dans le filet ou au-dessous, ou lorsqu’il tombe en dehors des limites du terrain. Les joueurs sont également en faute s’ils touchent le filet avec leur corps ou leur raquette, frappent le volant alors que celui-ci est toujours au-dessus du camp adverse, s’ils touchent à deux reprises consécutives le volant avec la raquette ou encore si le partenaire du receveur renvoie le service à sa place. Les tentatives de distraction ou de gêne de l’adversaire sont également et bien évidemment sanctionnées par des fautes.