A la découverte du Speedminton

Le badminton est un sport très apprécié en France et à travers le monde. Au fur et à mesure des années, ce jeu a évolué et a amené à la création de différentes variantes et nouveaux sports. Aujourd’hui, cet article vise à découvrir une de ces variantes : le speedminton, un sport qui se pratique sans filet !

Un dérivé du Badminton, inventé il y a près de 20 ans

C’est un berlinois Bill Brandes qui eut l’idée de ce jeu, à la fin des années 1990. Son objectif était de trouver une façon de jouer en extérieur au badminton, malgré un volant très léger.
S’inspirant d’autres sports comme le tennis ou le squash, il développa donc une nouvelle variante du jeu avec un terrain différent et surtout sans filet. Ce jeu fut nommé de différentes façons au cours du temps : d’abord shuttleball, puis speed badminton en 2001 (abrégé en speedminton, du nom de la principale marque d’équipement) pour enfin devenir en 2015 le crossminton.

En 2017, ce jeu a séduit de nombreux adeptes et est pratiqué par environ 10 000 licenciés en France. Il dispose également de sa propre fédération et de ses championnats du monde.

Comment se joue une partie de Speedminton ?

Quelles sont les principales règles ?

Ce qui différencie avant tout le speedminton du badminton est le terrain ! Un terrain de speedminton correspond à deux carrés de 5,5 mètres de côté, étant espacé de 12,8 mètres. Ces mesures précises sont du au fait qu’il s’agit de la taille d’un demi terrain de tennis. Le carré est délimité par la ligne de fond de cours, la ligne de service, la ligne médiane et la ligne extérieure du double.

Un match se déroule en trois sets gagnants, chacun étant remporté par le joueur ayant atteint 16 points le plus tôt. La règle des deux points d’écart est conservée. Les points se comptent comme au badminton classique : on marque un point si l’adversaire commet une faute ou ne parvient pas à renvoyer le volant, ici nommé speeder.
Les services tournent tous les trois points et le changement de coté a lieu à la fin de chaque set, pour garantir une certaine équité face au vent.

Quels équipements ?

Le speedminton dispose de son propre équipement, qui est légèrement différent de celui du badminton. Il se joue en effet avec une raquette plus petite, de 58 cm de longueur. Par sa forme, cette raquette se rapproche plus de celle du squash.

Meilleures raquettes de Speedminton

Le volant a lui aussi été repensé avec des matières plus lourds, permettant de le rendre moins sensible au vent. Plus aérodynamique, il est plus précis qu’un volant à plumes classique. Il existe différents volants étant plus ou moins adaptés aux débutants et dont le poids, la portée et la vitesse peuvent varier. Vous allez alors pouvoir retrouver les Fun Speeder pour les débutants, les Match Speeder pour les compétitions ou encore le Night Speeder, spécialement développé pour les matchs de nuit.

Il existe aussi des variantes de ce jeu : en double ou même à 6, dans la nuit avec des équipements fluorescent, etc…

Où jouer au Speedminton ?

Le speedminton est un sport pouvant se pratiquer aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Tout ce dont vous avez besoin est seulement deux raquettes et un speeder donc vous pourrez aussi bien y jouer dans un parc, dans une cour ou dans des salles. A vous de trouver votre terrain de jeu idéal !

Pour les plus motivés d’entre vous, des clubs de speedminton se sont aussi développés et en France, on en compte environ une trentaine en France, répartis à travers les plus grandes villes. N’hésitez pas à aller découvrir ce sport et à demander votre licence.